blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

conf-de-nutrition

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Résumé de la Conférence de nutrition du Docteur François OURY 88140 Contrexéville

Blog dans la catégorie :
Sciences

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

conf-de-nutrition

Accueil

 

Ce blog est, en quelques lignes, le résumé de la conférence de nutrition que j'anime toutes les deux semaines à Contrexéville.

Elle est principalement destinée aux curistes qui viennent passer quelques jours ou quelques semaines avec nous afin d'apprendre à perdre du poids.

 

Définition

 

 
La première étape de la prise en charge d'un patient en surpoids est le calcul de son Indice de Masse Corporelle (IMC), également appelé Body Mass Index (BMI) ou indice de Quetelet
Celui-ci se calcule en divisant son poids en kilos par le carré de la taille en mètres:

BMI= Poids / Taille2
Exemple: je pèse 70kg pour 1,65m
Mon IMC sera de 70 / 1,652

Soit  70 / 2,7225
IMC = 25,71



BMI idéal entre 20 et 25
BMI de surcharge entre 25 et 30
BMI d'obésité au delà de 30.

Cet indice reste valable, chez l'adulte, sans être influencé par l'age ou le sexe

Le BMI est calculable chez l'enfant. Si la formule reste la même, c'est son évolution en fonction de l'age qui est intéressante.

 

Intérêt du BMI

 

 
Toutes les études épidémiologiques montrent qu'un poids trop élevé est responsable de l'apparition ou l'aggravation de pathologies plus ou moins graves que nous détaillerons plus avant dans ce blog.

Il est donc licite de tout entreprendre pour approcher la zone de BMI idéal.

Quelques remarques toutefois:
=> Fixez vous un objectif tenable:si votre BMI est très élevé, il est certainement plus intéressant pour votre santé de "tenir" à 27 que de faire un aller-retour   40 =>25=>40!!!

=> "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage": Perdre du poids s'apparente plus au marathon qu'au 100m. Une perte de quelques kilos par mois est une bonne moyenne. Une diminution trop rapide peut signifier une baisse de la masse maigre (les muscles) ce qu'il faut justement éviter. La perte de poids est toujours plus spectaculaire les premières semaines d'un régime... entre autre parce qu'on ne puise pas que dans la masse grasse!

 

Etat des lieux

 

 
Dans quelque pays à haut niveau de vie que ce soit, le problème "surpoids" se pose de façon de plus en plus criante depuis quelques décennies.

Toutes les analyses montrent une augmentation du nombre de patients en surpoids comme obèses.

Les hommes sont un peu plus touchés que les femmes, les enfants posent un problème de plus en plus sérieux.

 

Etat des lieux chez l'enfant

 

 
Comme nous venons de le dire, la prévalence de l'obésité infantile est en nette augmentation.

Encore plus que chez l'adulte la prise en charge du surpoids doit être précoce.

Un point de physiologie:

=> la graisse est contenue dans de petits sacs appelés "ADIPOCYTES" répartis dans l'ensemble de l'organisme.

=> quand un adulte prend du poids, il remplit davantage ses adipocytes. On parle d'"HYPERTROPHIE".

=> quand un enfant prend du poids, il semblerait qu'il multiplie ses adipocytes. On parle dans ce cas d'"HYPERPLASIE. Ses cellules sont de taille normale mais en trop grand nombre...

=> le risque est alors qu'il puisse coupler les deux phénomènes et augmenter considérablement ses capacités de stockage!